Éclat d'Esprit - maquettisme, graphisme, organisation des documents, Les Angles, Avignon, Orange, Nîmes - 06 66 18 22 95

MAQUETTISME, GRAPHISME, ORGANISATION DES DOCUMENTS
_
_
_
MENU
X

Eclat d'Esprit - Linda Perrotin Graphiste - Organistrice du document Tél. : 06 66 18 22 95

Vous êtes ici > Actualités > FORMATION > MAJUSCULES ACCENTUÉES, ABRÉVIATIONS… euréka j’ai compris !


mardi 30 avril 2019 // FORMATION

MAJUSCULES ACCENTUÉES, ABRÉVIATIONS… euréka j’ai compris !



créer logo graphisme les angles avignon MAJUSCULES ACCENTUÉES, ABRÉVIATIONS… euréka j’ai compris !  linda perrotin eclat d esprit charte graphique


MAJUSCULES ACCENTUÉES, ABRÉVIATIONS… euréka j’ai compris !
Les typographes, correcteurs, secrétaires de rédaction… étaient des professionnels qui avaient le goût du détail et de la précision, le respect de la règle juste, le souci de ne rien trahir des enseignements du passé. Depuis une 30aines d’années, tous les métiers ayant un rapport avec la chose imprimée se sont informatisés, du préparateur de copie au photograveur, en passant par la maquettiste… L’ordinateur peut constituer la meilleure et la pire chose au monde, selon que l’on privilégie la compétence ou l’outil, les deux n’étant pas nécessairement liés.

La PAO (publication assistée par ordinateur) est donc apparue en essayant d’approcher au mieux la qualité des compositions réalisées par les professionnels de l’imprimerie. Comme les règles du savoir-vivre, les règles du savoir-lire s’adaptent aux nouvelles techniques de communication, mais l’on ne saurait se soustraire à certaines contraintes sans lesquelles la lecture d’un imprimé deviendrait rapidement insupportable. Des fantaisies adaptées au message sont admises et séduisantes parfois, elles seront d’autant plus appréciées que les règles de composition auront été respectées, facilitant le travail de lecture.

Je partage avec vous, dans cet article, quelques cas qui peuvent parfois posés question ou qui, avec les mauvaises habitudes, sont devenus invisibles dans nos pratiques ou nos lectures.

• Majuscules accentuées
En français, l’accent à pleine valeur orthographique. Son absence ralentit la lecture et fait hésiter sur la prononciation voire sur le sens même de nombreux mots. Ainsi convient-il de s’opposer à la tendance qui prône la suppression des accents sur les majuscules.  
– ETUDE DU MODELE vs ÉTUDE DU MODELÉ
– UN INTERNE TUE : que faut-il comprendre ? Un interné tué ? Un interne tué ? Un interné tue ? Un interne tue ?
Les systèmes informatiques bien configurés permettent d'utiliser sans problème les capitales accentuées. Il n'y a donc plus de raison de se priver de cette pratique recommandée par les bons dictionnaires, grammaires et codes typographiques, ainsi que par l'Académie française… et je dirais « le bon sens » !
• Fonctions et titres civils
– On écrira « Bonjour monsieur Untel » ou « Bonjour Monsieur Untel »
On abuse parfois des majuscules, mais comme ce cas est en effet un cas limite (ou plutôt intermédiaire), et que tout le monde n'est pas au fait de cette subtilité, on pourra préférer avec une majuscule au risque d'être jugé pompeux plutôt qu'irrespectueux... Cela peut-être effectivement interprété comme une marque de politesse.
– le ministre mais le Premier ministre
– le président de la République (dans un texte courant) mais le Président (de la République) dans un texte officiel
• Le nom des mois ou jours de la semaine ne prennent pas de majuscule.
• Les grades ou fonctions militaires ne prennent pas de majuscule (amiral, maréchal, adjudant-chef, commissaire général)
• Les unités de mesure abrégées ne comportent pas de point et ne sont jamais au pluriel (ex : 10 km parcourus et non 10 kms. parcourus)
• le chiffre d’affaires mais le chiffre d’une affaire
• « les années soixante » ou « les années 1960 » mais jamais « les années 60 »
• L’abréviation « etc. » n’est pas suivi de point de suspension (cela revient à dire deux fois la même chose) et est précédée et suivi d’une virgule, sauf si elle termine une phrase. (Ex : Elle a parlé de mise en page, de graphisme, de typographie, etc., et c’était très intéressant.) 
• On utilisera 
– M. pour monsieur (et non Mr), MM. pour messieurs, 
– Mme ou Mmes
– 1er/ 1ers/ 1re et non 1ére
– 2nd (quand l’énumération ne peut aller au-delà de 2) ou 2e (si l’énumération continue après 2).
– 3e, 4e, 5e, 6e… et non 3eme, 4eme, 5eme
– P.-S. pour post-scriptum et non PS
– c.-à-d. pour c’est-à-dire et non çàd
• Géographie
– le cap Vert, l’île de Ré, la côte atlantique mais la côte de l’Atlantique ou la chaîne alpine vs. La chaîne des Alpes, le bassin aquitain mais le bassin d’Aquitaine
– Los Angeles et New York, mais la foule new-yorkaise
– Le Venezuela mais les vénézuéliens
– La Haute-Loire (département) mais la haute loire (le fleuve)
• Jamais de majuscule après les deux-points (exception pour les noms propres)
• Les espaces
– Ils sont obligatoires devant les signes de ponctuations doubles ( ?!:;)
– Il y en a entre les nombres et les signes €, ou %, n°, unités de mesure, p., heures (10 h 50, 10 €, 10 %, 10 g…)


Pour aller plus loin :
– Lexique des règles typographiques en usage à l’imprimerie nationale, Imprimerie nationale
– Dictionnaire des difficultés de la langue française (grammaire, orthographe, exemples), A.V. Thomas, Larousse Référ


En savoir plus




Éclat d'Esprit - Graphisme, maquettisme et organisation des documents © Linda Perrotin 2019 - Mentions Légales - A