Éclat d'Esprit - maquettisme, graphisme, organisation des documents, Les Angles, Avignon, Orange, Nîmes - 06 66 18 22 95

MAQUETTISME, GRAPHISME, ORGANISATION DES DOCUMENTS
_
_
_
MENU
X

Eclat d'Esprit - Linda Perrotin Graphiste - Organistrice du document Tél. : 06 66 18 22 95

Vous êtes ici > Actualités > FORMATION > Mise en page… Je me débrouille seul(e) ! (Conseils de 5 à fin)


mardi 23 avril 2019 // FORMATION

Mise en page… Je me débrouille seul(e) ! (Conseils de 5 à fin)



créer logo graphisme les angles avignon Mise en page… Je me débrouille seul(e) ! (Conseils de 5 à fin) linda perrotin eclat d esprit charte graphique

Mise en page… Je me débrouille seul(e) ! (Conseils de 5 à fin)

5/ Mise en valeur (de groupe) de mots :
N’additionnez pas trop de mises en valeur pour le même mot ou groupe de mot. En général, choisissez de 2 ou 3 caractéristiques maximum. Par exemple ne mettez pas votre sous-titre en « Bauhaus », caractère 20, capitale, violet et souligné… alors que votre texte courant est en Avenir, 12, minuscule (bas-de-casse), noir ! Vous pouvez donc décider de vous servir uniquement de la taille et du soulignement ou bien de la couleur et des majuscules… Pensez également aux alinéas ou retraits (= décalage vers la droite par rapport à la marge choisie)

6/ Justification.
Sauf cas particulier d’images intégrées ou autre besoin spécifiques, privilégiez un texte « justifié » (= aligné à gauche et à droite) ou ferré à gauche (= aligné à gauche). Attention dans le 1er cas, aux coupures de mots automatiques. Vous pouvez agir sur ces paramètres dans « mise en page/ paragraphe ».

7/ Choix de typo.
Bon clairement, certain(e)s ne vont pas m’aimer, mais j’ai le regret de vous annoncer que la « Comic sans » n’est plus au goût du jour ! Vous pouvez bien sûr faire le choix de télécharger des typos (attention aux droits d’utilisation) sur un site spécialisé. Il en existe de nombreux tels que Dafont, Fontsquirrel, 1001 Fonts… (Cela fera peut-être le sujet d’un article à part entière ;-)) Vous pouvez aussi suivre les tendances annuelles sur internet. En attendant de développer votre sens critique de la typo, vous pouvez faire déjà beaucoup avec celles qui sont incluses dans votre ordinateur/ logiciel.
Le plus grand conseil que je puisse vous donner à ce sujet reste que les choix les plus simples et les plus sobres sont souvent les meilleurs !

Pour le titre principal, vous pouvez oser des fonts plus ou moins grosses, grasses, fantaisistes ou originales.

Pour les titres 1er niveau vous pouvez là aussi mettre un peu d’originalité mais si vous avez déjà fait preuve de créativité pour le titre principale, n’abusez pas en en choisissant une autre ! 
Pour tous les titres, vous pouvez vous permettre des typographies sans empattements (petites extensions qui terminent les extrémités des caractères). 
Par contre pour le texte, en particulier s’il est dense, voire en petit caractère, favorisez une typographie avec empattement. Cela guide l’œil qui suivra plus aisément les lignes. Dans le cas où vous auriez peu de texte et préféreriez une typo sans empattement, portez votre choix sur une typo très lisible, sans fantaisie.
De plus si vous avez besoin de mettre votre texte avec des gras, des italiques… Dirigez-vous vers des typos qui proposent des déclinaisons (light, bold, régular, semi-bold, médium, heavy, italique…). Certes Word vous propose quelques options qui vont dans ce sens, mais ce ne sont pas des vrais « bold » ou « italique » et cela donne parfois des résultats approximatifs. Une typo qui possède ces déclinaisons (exemple de l’Avenir ou Futura) ont été travailler en conséquence et donne des résultats bien plus « propres ».
J’attire également votre attention sur le fait que certaines typos à télécharger, ont été travailler un peu vite ou par des amateurs et ne permettent pas certains caractères spéciaux. Or, vous allez encore me détester mais il est important de mettre les accents… Y compris sur les majuscules (cela peut changer le sens de votre phrase) !!
Enfin, attention aux interlignes trop grandes ou trop serrées. Un texte sera difficile à lire si l’œil doit faire un « grand » saut pour passer à la ligne suivante. Si vous souhaitez « aérer » un texte, préférez mettre du « blanc » autour de vos blocs (marges, espaces avant et après un paragraphe…). À l’inverse, si le texte est trop « tassé », l’œil va s’emmêler et revenir à la même ligne ou voire sauté une ligne…

8/ Grosseurs et espaces
L’idée est de vous imaginer une pyramide inversée : Plus votre titre est hiérarchiquement important plus il est gros ou mis en valeur (mais pas plus de 2 ou 3 paramètres hein !?). Plus vous « descendez » dans les sous-titres, plus la grosseur sera proche du texte et vous n’aurez alors qu’une différence de soulignement ou couleur. 
Autre principe, le texte qui se rapporte à un titre devra en être plus proche que du titre suivant. C’est-à-dire que vous mettrez moins d’espace (voire aucun) entre votre titre 1/ et le texte Y qui suit, et que vous mettrez plus d’espace entre ce texte Y et le titre 2/. C’est une façon de dire « ce texte est bien rattaché à ce titre-là. Ensuite je passe à une autre d’idée donc je créais un saut visuel »

Vous allez me dire « tout ça » avec un petit soupir !!
Eh oui si c’était si simple, mon métier de maquettiste n’aurait aucun intérêt ;-)
Cela dit, en prenant point par point et en voyant ça comme un jeu ou l’occasion de développer vos compétences, vous serez en mesure de composer des textes de plus en plus agréables à lire.
Vous n’avez pas appris à écrire en dessinant les 26 lettres de l’alphabet d’un coup d’un seul. La prochaine fois que vous vous lancerez, concentrez-vous sur un seul de ses points pour commencer.

« Practice makes progress »… sinon vous pouvez toujours me demander un devis pour votre mise en page ! ;-)


En savoir plus




Éclat d'Esprit - Graphisme, maquettisme et organisation des documents © Linda Perrotin 2019 - Mentions Légales - A