Éclat d'Esprit - maquettisme, graphisme, organisation des documents, Les Angles, Avignon, Orange, Nîmes - 06 66 18 22 95

MAQUETTISME, GRAPHISME, ORGANISATION DES DOCUMENTS
_
_
_
MENU
X

Eclat d'Esprit - Linda Perrotin Graphiste - Organistrice du document Tél. : 06 66 18 22 95

Actualités
< Page précédente - -Page suivante >


mardi 30 avril 2019 // FORMATION

graphiste avignon créer un logo MAJUSCULES ACCENTUÉES, ABRÉVIATIONS… euréka j’ai compris !  créer une charte graphique

MAJUSCULES ACCENTUÉES, ABRÉVIATIONS… euréka j’ai compris !



MAJUSCULES ACCENTUÉES, ABRÉVIATIONS… euréka j’ai compris !
Les typographes, correcteurs, secrétaires de rédaction… étaient des professionnels qui avaient le goût du détail et de la précision, le respect de la règle juste, le souci de ne rien trahir des enseignements du passé. Depuis une 30aines d’années, tous les métiers ayant un rapport avec la chose imprimée se sont informatisés, du préparateur de copie au photograveur, en passant par la maquettiste… L’ordinateur peut constituer la meilleure et la pire chose au monde, selon que l’on privilégie la compétence ou l’outil, les deux n’étant pas nécessairement liés.

La PAO (publication assistée par ordinateur) est donc apparue en essayant d’approcher au mieux la qualité des compositions réalisées par les professionnels de l’imprimerie. Comme les règles du savoir-vivre, les règles du savoir-lire s’adaptent aux nouvelles techniques de communication, mais l’on ne saurait se soustraire à certaines contraintes sans lesquelles la lecture d’un imprimé deviendrait rapidement insupportable. Des fantaisies adaptées au message sont admises et séduisantes parfois, elles seront d’autant plus appréciées que les règles de composition auront été respectées, facilitant le travail de lecture.

Je partage avec vous, dans cet article, quelques cas qui peuvent parfois posés question ou qui, avec les mauvaises habitudes, sont devenus invisibles dans nos pratiques ou nos lectures. Lire la suite




mardi 23 avril 2019 // FORMATION

graphiste avignon créer un logo Mise en page… Je me débrouille seul(e) ! (Conseils de 5 à fin) créer une charte graphique

Mise en page… Je me débrouille seul(e) ! (Conseils de 5 à fin)


Mise en page… Je me débrouille seul(e) ! (Conseils de 5 à fin)

5/ Mise en valeur (de groupe) de mots :
N’additionnez pas trop de mises en valeur pour le même mot ou groupe de mot. En général, choisissez de 2 ou 3 caractéristiques maximum. Par exemple ne mettez pas votre sous-titre en « Bauhaus », caractère 20, capitale, violet et souligné… alors que votre texte courant est en Avenir, 12, minuscule (bas-de-casse), noir ! Vous pouvez donc décider de vous servir uniquement de la taille et du soulignement ou bien de la couleur et des majuscules… Pensez également aux alinéas ou retraits (= décalage vers la droite par rapport à la marge choisie)

6/ Justification.
Sauf cas particulier d’images intégrées ou autre besoin spécifiques, privilégiez un texte « justifié » (= aligné à gauche et à droite) ou ferré à gauche (= aligné à gauche). Attention dans le 1er cas, aux coupures de mots automatiques. Vous pouvez agir sur ces paramètres dans « mise en page/ paragraphe ».

7/ Choix de typo.
Bon clairement, certain(e)s ne vont pas m’aimer, mais j’ai le regret de vous annoncer que la « Comic sans » n’est plus au goût du jour ! Vous pouvez bien sûr faire le choix de télécharger des typos (attention aux droits d’utilisation) sur un site spécialisé. Il en existe de nombreux tels que Dafont, Fontsquirrel, 1001 Fonts… (Cela fera peut-être le sujet d’un article à part entière ;-)) Vous pouvez aussi suivre les tendances annuelles sur internet. En attendant de développer votre sens critique de la typo, vous pouvez faire déjà beaucoup avec celles qui sont incluses dans votre ordinateur/ logiciel.
Le plus grand conseil que je puisse vous donner à ce sujet reste que les choix les plus simples et les plus sobres sont souvent les meilleurs ! Lire la suite




mercredi 10 avril 2019 // FORMATION

graphiste avignon créer un logo Mise en page… Je me débrouille seul(e) ! (Conseils de 1 à 4) créer une charte graphique

Mise en page… Je me débrouille seul(e) ! (Conseils de 1 à 4)


En introduction, j’ai partagé avec vous une méthodologie. Elle m’est propre bien sûr, tout comme les différents points de mise en page que nous allons voir ensemble. N’hésitez pas à partager les vôtres ;-)

1/Projection & anticipation : Au départ, pensez d’abord à votre format de document, au rendu : Est-ce que cela sera imprimé ? Quel est votre budget ? Préférez-vous un A4, A5… (les formats standards, et impressions noir et blanc reviennent souvent moins chers que des formats personnalisés, en couleurs.) Qui va le lire ? (Nos séniors préféreront sûrement des gros caractères). Est-ce que vous utiliserez le recto et le verso ? Les marges, par exemple, seront en miroir selon les pages de gauche et de droite. Par principe, elles sont plus importantes en pied (bas de page) et sur les côtés opposés à la reliure : Ce sont les endroits ou le pouce vient se poser.

2/ Auto structure & hiérarchie : J’ai bien souvent travaillé sur des textes où on ne savait plus si c’était un titre, sous-titre, sous-sous-titre… ou légende photo, notes, remarques... N’hésitez donc pas à vous créer sur papier ou informatiquement une sorte de sommaire pour y voir clair dans la hiérarchie de votre texte. Lire la suite




jeudi 04 avril 2019 // FORMATION

graphiste avignon créer un logo Mise en page… Je me débrouille seul(e) ! (Intro) créer une charte graphique

Mise en page… Je me débrouille seul(e) ! (Intro)


Mise en page… Je me débrouille seul(e) !
Rapport à fournir à votre hiérarchie, rendu de formation ou de réunion, argumentaire pour un projet… Vous vous sentez prêt à vous lancer dans la mise en page ou n’avez pas le budget pour faire appel à une pro (sinon, bien évidemment, c’est moi que vous contacteriez !? ;-)) ?

À défaut de vous faire une formation Word (et non World qui signifie « monde » en anglais ! ihihhih) ou de vous proposer de maîtriser InDesign, voici quelques règles simples, basiques et efficaces dont l’objectif principal est de rendre lisible votre texte. Peu importe la qualité du contenu, ici on parle de faciliter le travail pour l’œil. On se concentre sur la forme et non le fond (c’est une autre étape). Lire la suite




samedi 30 mars 2019 // INFORMATION

graphiste avignon créer un logo Graphiste, infographiste, webdesigner, illustrateur... Tout ça c’est la même !? (Partie 3) créer une charte graphique

Graphiste, infographiste, webdesigner, illustrateur... Tout ça c’est la même !? (Partie 3)


Graphiste, infographiste, webdesigner, illustrateur… Tout ça c’est la même !? (Partie 3) • ILLUSTRATEUR : Les belles illustrations des livres pour enfants, la couverture accrocheuse d'un roman fantastique, l'image percutante d'une publicité, la caricature illustrant un article de presse : autant de visuels attrayants réalisés par l'illustrateur. Chargé de traduire un texte en images, il répond aux attentes d'un client. Son objectif : attirer le regard tout en véhiculant un message. Pour cela, il réalise des dessins, des peintures, des collages ou autres, qui seront reproduits sur une affiche, une plaquette, un livre, une revue, une pochette de disque ou encore un site Internet. Ses outils sont les crayons, l'aquarelle, le fusain, l'encre de Chine, mais aussi les logiciels de création et de retouche d'images tels Photoshop ou Illustrator. Talentueux, imaginatif, cultivé et curieux, l'illustrateur exerce le plus souvent en indépendant (free-lance). Ses clients sont les maisons d'édition et de presse, les agences de publicité, qu'il démarche afin de trouver des commandes. Mais il n'est pas toujours facile de sortir du lot face au trop grand nombre d'illustrateurs sur le marché : être polyvalent au début permet donc d'élargir son champ d'intervention. Lire la suite


< Page précédente - -Page suivante >


Aller à la






Éclat d'Esprit - Graphisme, maquettisme et organisation des documents © Linda Perrotin 2019 - Mentions Légales - A